Profession de foi PaDUP (Paris-Dauphine Université Publique)

pour les enseignants-chercheurs et chercheurs (Rang B)

COLLÉGIALITÉ, ÉGALITÉ ET TRANSPARENCE

La LRU transforme en profondeur les métiers d’enseignants-chercheurs et de chercheurs : bouleversement des statuts, individualisation des carrières, augmentation des charges administratives, baisse des crédits récurrents et multiplication des évaluations bureaucratiques et stériles. Elle tend à développer un système à deux vitesses laissant  de côté de très nombreux intervenants de l’Université. C'est la négation même des principes qui fondent notre institution. Aussi est-il nécessaire de porter une voix qui défende les valeurs de l'Université publique : collégialité, égalité de tous devant l'accès à l'enseignement supérieur, transparence dans la gouvernance de notre établissement. C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien lors des élections du 13 novembre.

Gouvernance de l’établissement : transparence et collégialité

La gouvernance de l’université doit se faire de manière transparente, notamment concernant la gestion des carrières.

* Nous souhaitons que les primes promotions et décharges soient attribuées sur des critères explicites et connus de tous.

* Nous serons vigilants sur les dépenses de communication et de conseil de la présidence.

* Nous défendrons les prérogatives des différents conseils.

Statuts : un cadre unique avec des règles communes !

Nous refusons le recrutement d'enseignants-chercheurs sur contrat privé qui crée des inégalités de statuts et de revenus. La présence de quelques enseignants starifiés et surpayés au milieu d'une armée de vacataires sous-payés ne contribue en rien à l'excellence universitaire. De surcroît, ces recrutements, déjà initiés dans certaines disciplines, se font sur des supports de postes statutaires diminuant d'autant le recrutement de MCF et PR.

* Nous défendrons le statut de maître de conférences, dans le cadre de la fonction publique. 

* Nous souhaitons l'harmonisation du statut des doctorants et des vacataires.

* Nous proposons de mener une politique volontariste de réduction de la précarité (57 000 heures de vacation/an à Dauphine !).

Pour un service public de l'enseignement supérieur et de la recherche

La mise en concurrence systématique des institutions d'enseignement supérieur et de recherche nuit à la cohésion de la communauté scientifique. Nous pensons que l’Université doit être un espace de production, de partage et de diffusion de la connaissance et non de marchandisation des savoirs et des diplômes.

* Nous souhaitons que les diplômes d’établissement redeviennent nationaux.

* Nous demandons le réalignement des frais d’inscription sur les tarifs nationaux.

* Nous sommes favorables au maintien d’un enseignement pluridisciplinaire, à même de développer l’esprit critique et la responsabilité.

 

Vos candidats PaDUP :

 

* Pour le CA : Elsa Negre, Julien Salomon, François-Xavier Dudouet, Joseph Lehec, François Simenhaus, Hubert Lacoin, Alexandre Rambaud, Sabine Montagne, Virginie Gabrel, Vincent Gayon, Denis Cornaz, Meltem Öztürk-Escoffier, José Trashorras.

* Pour le CEVU : Meltem Öztürk-Escoffier, Alexandre Rambaud, Lucie Galand, Cécile Murat, François Simenhaus, François Bolley.

* Pour le CS : HdR : Virginie Gabrel, Nicolas Forcadel, Julien Salomon. Non HdR : Hubert Lacoin, Stefano Moretti, Vincent Gayon, Cécile Murat. Doctorant : Nathanaël Barrot.

Le 13 novembre prochain, votez et faites voter pour la liste PaDUP

(Paris-Dauphine Université Publique).